Après-confinement : Vigilance pour la faune sauvage

Après-confinement : Vigilance pour la faune sauvage

Pendant le confinement, la faune sauvage s’est réappropriée certains lieux, parfois très proches des habitations. Nous vous proposons quelques recommandations pour que la faune sauvage puisse continuer à occuper sereinement les espaces qu’elle partage avec nous en cette période d’après-confinement.

Lors de vos promenades, il est recommandé de rester sur les sentiers balisés en forêt, en montagne et sur le littoral et de tenir les chiens en laisse.

De nombreux dispositifs ont été mis en place pour signaler la présence d’oiseaux et les protéger en période de reproduction sur les plages. La Ville de Lège-Cap-Ferret va par exemple procéder au balisage des nids des gravelots et mettre en place une signalétique pour protéger la nidification de cette espèce.

Dans la nature, les masques représentent un réel danger pour la faune sauvage et de manière générale une vraie pollution pour l’environnement. Il convient de jeter son masque dans une poubelle adaptée.

Avis aux automobilistes, levez le pied au volant et demeurez vigilants quant à la présence d’animaux sur les routes. La LPO, en partenariat avec le Département des Pyrénées-Atlantiques, propose un défi nature pour participer à la collecte de données de mortalité de la faune sauvage. Chacun peut alors recenser sur le portail Faune-Aquitaine un animal sauvage mort ou blessé sur la route et participer ainsi à la protection de ces espèces. Attention, la route est aussi dangereuse pour les naturalistes ! Il appartient à chacun de respecter le Code de la route. Vous êtes responsable de votre sécurité et de celle des autres usagers.

Sur la page Facebook LPO Aquitaine, seront proposés des quizz pour l’impact du réseau routier sur la faune sauvage et des astuces pour protéger et accueillir ces espèces dans son jardin.

En cas de découverte d’un animal sauvage blessé ou vulnérable, contactez le Centre de soins LPO Aquitaine avant d’agir au 06.28.01.39.48.

Le Merle noir est le passereau le plus souvent observé mort le long de nos routes, victime d’une collision avec un véhicule (statistiques issues de Faune-Aquitaine sur la période 2015-2019). 

➽  Découvrir le défi nature sur Faune-Aquitaine

➽  Découvrir le Guide d’identification : Faune & collisions routières

➽ Suivre la LPO Aquitaine sur Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published.