Suivi des gravelots à collier interrompu : restons vigilants sur les plages !

Suivi des gravelots à collier interrompu : restons vigilants sur les plages !

Le Parc naturel marin Estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis a missionné la LPO pour coordonner le suivi du Gravelot à collier interrompu sur l’ensemble de son territoire. La LPO Aquitaine est en charge du suivi des couples présents sur la Pointe du médoc sur 20 kilomètres de plages, entre Soulac-sur-Mer et le Verdon-sur-Mer.

Cette espèce menacée se reproduit à même le sable sur les hauts de plages dans la laisse de mer, ce qui rend les nids vulnérables à de nombreux prédateurs, aux aléas climatiques ainsi qu’aux dérangements liés aux activités humaines (chiens en liberté, plagistes à proximité du nid, passage de véhicules, etc.). Les nids passent facilement inaperçus, même pour des observateurs avertis !

Les nids situés sur des passages très fréquentés ont fait l’objet d’une protection : des enclos avec des piquets et de la ficelle ont ainsi été installés autour des nids par les agents du Parc marin et de l’Office français de la biodiversité.

A la mi-juin, le premier poussin est observé, tandis que 9 nids sont occupés avec des femelles en train de couver. A la mi-juillet, une douzaine poussins est observée en train de galoper sur les plages. Restons donc vigilants ! Nous ne sommes pas seuls sur les plages !

Quelques pistes pour réduire son impact et protéger l’espèce : Tenir son chien en laisse, éviter de fréquenter le haut de plage, les dunes de sables ou végétalisées en arrière-littoral, ne pas s’approcher des enclos de protection balisés par une signalétique de l’opération.

Si vous observez un oiseau posé au sol qui semble blessé ou qui pousse des cris répétés, éloignez-vous rapidement car il s’agit d’un comportement typique d’un adulte qui tente d’éloigner un prédateur trop proche de son nid ou de poussins. Merci pour eux !

➽ Je découvre l’opération On marche sur des œufs

Leave a Reply

Your email address will not be published.