Connaître & Protéger

De l’observation sur le terrain

La LPO Aquitaine est compétente dans divers domaines faunistiques tels que l’ornithologie (oiseaux), l’entomologie (insectes), la mammalogie (mammifères) dont la chiroptérologie (chauves-souris) ou encore l’herpétologie (reptiles et amphibiens). Les compétences acquises avec passion permettent à l’association d’effectuer un travail de terrain rigoureux et scientifique : relevés protocolés, étude de la migration ou encore coordination de programmes scientifiques. Les études reposent pour beaucoup sur cette expertise de terrain afin d’identifier les espèces, les suivre et mesurer leurs enjeux de conservation. Les salariés travaillent étroitement avec le réseau de naturalistes réuni autour du portail collaboratif Faune-Aquitaine. Sur ce portail, chacun peut contribuer à la connaissance de la faune dans la région en transmettant ses observations, venant ainsi enrichir les programmes de la LPO tels que les enquêtes Rapaces diurnes et nocturnes, les atlas, etc.

 

A l’analyse des données

En lien avec l’expertise naturaliste, le LPO Aquitaine analyse les données collectées sur le terrain pour les faire parler sous la forme de cartographies ou de résultats statistiques. Ces analyses permettent de mettre en évidence des tendances d’évolution des populations, de décrire les préférences écologiques des espèces ou encore de cartographier des sites à enjeux ou l’évolution des aires de répartition. Les résultats répondent à de nombreuses questions sur la biodiversité, et ainsi de produire des outils d’aide à la décision pour mieux la protéger. Les équipes échangent régulièrement avec les réseaux naturalistes et scientifiques (congrès internationaux, formations, projets de recherche conjoints, etc.) afin d’être acteurs de l’évolution des connaissances de l’échelle locale à l’échelle internationale.

 

Pour le partage des connaissances

Collectées et analysées, les données naturalistes produisent une somme de connaissances qu’il importe de faire connaître au plus grand nombre. Une part importante du travail de la LPO consiste à vulgariser et divulguer les résultats de ces travaux. Les atlas publiés sont un bon exemple de restitution à destination du grand public et de la communauté naturaliste. Ils ne sont toutefois pas un aboutissement mais un outil pour accompagner les politiques publiques, et les acteurs privés, vers une meilleure prise en compte de la biodiversité. La valorisation de ces travaux s’effectue également au travers de publications scientifiques, de rapports d’études, de notes à destination de structures décisionnaires (DREAL, Conseils Régionaux ou Départementaux, Ministères…).